Bannière

Id!ots

(Be) Rock'n'roll

Certains types de musique devraient être remboursés par la mutuelle. Ou subventionnés par le ministère de la circulation routière. Car il n’y a pas de meilleur remède contre les symptômes de burn-out ou l’endormissement au volant que les shots d’énergie distillés par ID!OTS à ses auditeurs.

Ce croisement entre deux baroudeurs (le chanteur Luc Dufourmont, la rage au ventre, et le bassist en hypothermie Dick Descamps) et deux (plus) jeunes loups montés sur piles Duracell (le guitariste Wouter Spaens et le batteur Tom Denolf) donne naissance à un rawk-‘n-roll décomplexé et pur jus qui n’a pas besoin de notice explicative.

Seul effet secondaire largement inoffensif de leurs riffs sauvages et de leurs mélodies groovy : des mouvements incontrôlés de la tête et des membres. Pour ne citer qu’un passage de leur album sans titre de 2013 : ‘Move your feet to the beat in the heat, yeah!’ Avec son successeur - également sans titre (et sans prétention) - une production de Pieterjan Maertens, mixée par Jo Francken – ID!OTS reste fidèle à sa recette unique de rock crasseux et de punk incisif.

Mais cette fois, le quatuor s’approche plus près encore des sensations live indélébiles qu'il laisse à son public depuis quelques années en Belgique et dans le Nord de la France. Le premier single BACKK balance à fond et reste immédiatement dans l’oreille.

Facebook